Classification :

  • Ordre : Passeriformes
  • Famille : Certhiidae – Leach, 1820
  • Genre : Certhia – Linnaeus, 1758

Espèce :

Certhia brachydactyla – Brehm, 1820

Comment le reconnaître

  • Taille : 12 à 12,5 cm

  • Oiseau diurne

  • Le Grimpereau des jardins se déplace un peu à la façon des pics sur les troncs et les branches, de bas en haut, en s’aidant de sa queue comme stabilisateur. Les parties supérieures sont très homochromes avec l’écorce des arbres. Elles apparaissent d’un brun moyen, très marquées qu’elles sont, de chamois et de brun sombre. Le Grimpereau des jardins présente des flancs brun roussâtre à brun grisâtre alors que le Grimpereau des bois les a blanchâtres à très légèrement roussâtres.

Description

Le Grimpereau des jardins est un tout petit oiseau difficile à observer car son plumage se confond avec l’écorce des arbres où il vit. Seuls ses mouvements perpétuels du bas vers le haut peuvent attirer notre attention.
Habitant des sous-bois, il passe son temps à chercher sa nourriture en grimpant le long des troncs d’arbres. Lorsqu’il est rendu en haut il redescend en vol jusqu’au pied de l’arbre et reprend sa montée le long du tronc.
On peut l’attirer dans des nichoirs particuliers pour peu qu’on ait suffisamment d’arbres au tronc rugueux comme les chênes.
Il ne vient pas aux mangeoires, il se nourrit exclusivement d’insectes.

Habitat

Le Grimpereau des jardins est à l’origine un oiseau forestier lié aux facies feuillus de basse altitude, particulièrement la vieille chênaie.

Le nombre de vieux arbres doit être important mais il préfère la futaie un peu claire. Il apprécie le bord des eaux et les ripisylves qui s’y développent. Les activités humaines lui ont procuré de nombreux habitats secondaires favorables, parcs, y compris urbains, vieux vergers, vieilles peupleraies, haies arborées, cimetières avec vieux arbres, etc. L’espèce est essentiellement sédentaire.

Alimentation

Les grimpereaux des jardins recherchent leur nourriture sur les troncs et les branches, dont ils inspectent minutieusement l’écorce et les épiphytes pour y dénicher les invertébrés, ceci en toutes saisons car ils sont sédentaires.

Leur bec fin et arqué n’est pas fait pour travailler le substrat, mais seulement pour s’insinuer dans les interstices à la recherche des proies. Ces proies sont surtout des araignées et des insectes ainsi que leurs œufs, larves et chrysalides.

Comportement social

En dehors de la période de reproduction, les grimpereaux des jardins mènent une vie plutôt solitaire. En hiver, ils s’associent parfois aux troupes de mésanges, roitelets et autres sittelles qui parcourent le milieu forestier en groupe pour mieux se protéger des prédateurs et optimiser la recherche de nourriture.

Vocalisation

Caractéristiques :

Taille : 12 à 12,5 cm
Envergure : 17 à 21 cm
Poids : 7 à 12 g
Longévité : 9 ans
Nidification : Mars à Juillet, 1 à 2 nichées, 5 à 7 œufs.
Couvaison : 15 jours par le couple
Envol : 16 à 17 jours.

Le saviez-vous ?

D’habitude une seconde nichée suit la première. Il arrive même que les deux se télescopent. Dans ce cas, le mâle finit l’élevage des jeunes tandis que la femelle en est à la préparation de son deuxième nid.

Contributions

Crédits

  • Photo d’entête Kathy Büscher de Pixabay
  • Description (introduction et caractéristiques) : Dominique Sécher et  Marie-Renée Maillard
  • Description (sauf introduction et caractéristiques) : oiseaux.net
  • Vocalisation : YouTube

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.