Classification :

  • Ordre : Passeriformes

  • Famille : Corvidae – Vigors, 1825

  • Genre : Corvus – Linnaeus, 1758

Espèce :

Corvus frugilegus – Linnaeus, 1758

Comment le reconnaître

  • Taille : environ 46 cm
  • Oiseau diurne
  • Caractéristiques : La tête est tête rouge, blanche et noire de la face vers l’arrière.
    Ses ailes possèdent également une belle partie jaune contrastant avec le reste noir. On peut ainsi l’identifier même en vol.

Description

Un peu plus petit que sa cousine la corneille noire, le Corbeau freux vit en colonies de plusieurs dizaines de nids, souvent en haut des peupliers.
On le distingue de la Corneille noire par son bec conique, droit et souvent plus clair. Son cri est moins rauque que celui de la corneille.

Habitat

En Europe, le freux est une espèce de plaine, habitant essentiellement les grandes vallées alluviales et les premiers plateaux, montant localement jusque vers 500 m d’altitude.

Il a besoin pour se nourrir d’espaces ouverts, même de taille restreinte. Il est certain qu’il se complait dans les  prairies extensives et les terres agricoles. Il lui faut l’accès au sol que son bec pourra fouiller. Pour la reproduction, un milieu arboré est nécessaire, mais pas la forêt qui est trop fermée. Un bosquet, une allée de platanes, une peupleraie, un parc, une rangée d’arbres en bord de route, autant de milieux favorables à la nidification. En France, on observe souvent la nidification dans les parcs urbains où l’espèce trouve la quiétude nécessaire. Les adultes font la navette entre le parc et les espaces ouverts péri-urbains où ils recherchent leur nourriture.

Comportement social

Le trait de caractère le plus évident chez le freux est son grégarisme. C’est le plus souvent en groupes qu’on l’observe. Ce grégarisme est poussé à l’extrême en saison hivernale lorsque les hivernants se rassemblent pour la nuit en dortoirs. Ces derniers peuvent compter des milliers d’individus. Le freux tient régulièrement compagnie au Choucas des tours, à la fois le jour au gagnage et la nuit en dortoirs mixtes. Il y a une affinité entre ces deux espèces qui nichent souvent dans les mêmes endroits arborés. Il arrive que des Corneilles noires se mêlent à eux au gagnage mais moins systématiquement. Au dortoir, elles se tiennent à l’écart.

Le jour, lors des phases de repos, les freux se regroupent sur des arbres et tiennent de longs conciliabules.
Quand on observe attentivement ces groupes de freux et de choucas, on est frappé par l’ordonnancement des oiseaux. Ils se tiennent par deux, c’est flagrant, en vol ou posés, et pas uniquement à la belle saison. On peut se faire ainsi une idée des liens qui unissent les couples, visiblement très forts.

Vocalisation

Caractéristiques :

Taille : 46 cm
Envergure : 81 à 94 cm
Poids : 380 à 520 g
Longévité : 20 ans
Nidification : Février à Juillet; 1 nichée; 2 à 7 œufs.
Couvaison : 16 à 18 jours par la femelle ; envol : 45 jours.
Emancipation : 40 à 45 jours.

Le saviez-vous ?

Fin septembre début octobre, quand les noix arrivent à maturité, les freux viennent les glaner sur les arbres puis cherchent à les ouvrir pour avoir accès aux cerneaux qu’ils consomment. Leur bec n’étant pas assez puissant, ils cassent les noix en les laissant tomber de haut sur une surface dure, le plus souvent une route goudronnée. Et ils recommencent jusqu’à ce que la noix se brise, cela peut leur prendre beaucoup de temps. C’est dire l’appétence qu’ils ont pour ce fruit. Si c’est une route fréquentée, il est amusant de voir les oiseaux esquiver les voitures et revenir à leur noix. Si par chance, une voiture roule sur une noix, c’est bénéfice immédiat.

Contributions

  • Dominique Sécher au Pallet

Crédits

Photo d’entête : Image par Noutch de Pixabay

Comment le reconnaître et Description (Introduction) : Dominique Sécher

Description (Habitat, comportement social, Caractéristiques et Le saviez-vous ) : oiseaux.net

Vocalisation : YouTube

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.