Classification :

  • Ordre : Lamiales
  • Famille : Plantaginacées
  • Genre : Gratiola

Espèce :

Gratiola officinalis

Comment le reconnaître

Cette plante vivace glabre peut atteindre 20 à 60 cm de hauteur. Elle possède une souche rampante et radicante. La tige feuillée est creuse, carrée, noueuse et glabre. Elle est érigée, rampante et radicante à la base. Les feuilles sessiles, glabres, linéaires à lancéolées, sont opposées. Leur limbe denté, d’un vert jaunâtre avec 3 nervures, est ponctué de glandes translucides.

Les fleurs blanches rosâtres hermaphrodites de 10 à 18 mm de longueur, sont axillaires et solitaires. Nervurées et teintées de rouge pourpré, elles ont deux lèvres tubuleuses et une lèvre inférieure trilobée. L’androcée est réduit à quatre étamines, l’avortement ayant frappé l’étamine postérieure alors que les deux étamines antérieures demeurent stériles (sans anthères).

Description

Noms vernaculaires

La plante porte de nombreux noms vernaculaires : Gratiole (diminutif de gratia, « grâce (de Dieu) »), Grâce de dieu, Herbe au pauvre homme, Petite digitale, Hysope de haie, Centauroïde, Herbe de dieu. Ces noms font référence à ses propriétés médicinales (émétique, purgatif). Elle était réputée guérir contre des malédictions, comme l’épilepsie et des maladies mentales. Aujourd’hui, elle est surtout réputée pour sa toxicité liée à la présence d’hétérosides cardiotoniques et surtout d’hétérosides de cucurbitacines.

Confusions possibles :

A l’état végétatif, la Gratiole peut être confondue avec beaucoup d’espèces ; mais ses fleurs sont tout à fait caractéristiques, et la plante fleurie ne peut pas être confondue.fleur gratiole officinale

Caractères biologiques :

Hémicryptophyte vivace. Plante médicinale, très amère, utilisée autrefois dans la médecine populaire, dont les parties souterraines sont vomitives, purgatives et vermifuges ; elle était même réputée faire dépérir le bétail dans les prairies humides.

Aspects des populations sociabilité :

Malgré sa multiplication végétative par rhizomes, ne forme jamais de populations nombreuses et étendues.

Caractères écologiques :

La Gratiole est une plante des prairies humides, inondées l’hiver, fauchées ou pacagées ; aussi dans les marécages, les queues d’étangs, parfois les berges des rivières à cours lent, voire même les fossés ; de la plaine jusqu’aux basses montagnes, vers 700-800 m.

Contributions

Crédits

Photo d’entête et photo de fleur : booksofdante

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.