Classification :

  • Ordre : Passeriformes
  • Famille : Paridae – Vigors, 1825
  • Genre : Lophophanes – Kaup, 1829

Espèce :

Lophophanes cristatus – Linnaeus, 1758

Comment le reconnaître

  • Taille : 12 cm.

  • Oiseau diurne

  • Caractéristiques : La Mésange huppée doit bien sûr son nom à l’adorable petite huppe qui se dresse vers l’arrière de sa tête. Le reste de sa tête, blanche avec un fin trait noir sur les yeux, fait penser à celle de la Mésange bleue. Mais son corps est beige, plus clair sur le ventre que sur le dos et les ailes.
    La Mésange huppée n’est pas aussi commune que ses cousines bleues ou charbonnières. Elle préfère les parcs et jardins plantés de conifères. Elle peut utiliser des nichoirs et vient se nourrir aux mangeoires l’hiver. C’est à cette période de l’année qu’elle est la plus observable.

Description

Sa huppe mouchetée blanche et noire permet de distinguer cette espèce de tous les autres petits oiseaux nichant en France. La mésange huppée a des dessins noirs et blancs sur la face. Le dessus de son corps est marron-gris et le dessous chamois et blanc.

Habitat

Etroitement liée aux conifères, elle habite de préférence les massifs âgés et compacts de résineux ou mixtes. Pourtant, on la trouve aussi dans des parcs et des jardins à condition qu’ils comportent des groupes de hauts conifères. En Espagne, elle fréquente aussi les bois de chêne-liège.

Alimentation

Cette mésange se nourrit surtout d’insectes et d’araignées l’été et de graines en dehors de la période de reproduction.

Comportement social

La mésange huppée est peu farouche, mais elle n’aime pas se montrer à découvert. A la fin de l’hiver, le mâle parade au vol ou dresse sa huppe en faisant vibrer ses ailes, tandis que la femelle explore les cavités des arbres ou les creux des souches.

Dès septembre, les mésanges huppées se joignent aux autres petits oiseaux sylvestres, mésanges, roitelets et grimpereaux, qui s’associent à la mauvaise saison en quête de nourriture.
La mésange huppée est une espèce sédentaire. Beaucoup ne quittent guère leur territoire. Elle est strictement européenne, nichant de la péninsule ibérique à l’Oural. Elle manque même dans la plus grande partie de l’Italie et, en Grande-Bretagne, n’habite qu’en Ecosse dans d’anciennes forêts de pins. Elle est commune dans toute la France et connaît même une expansion avec l’enrésinement des forêts.

Vocalisation

Caractéristiques :

Taille : 12 cm.
Envergure : 17 à 20 cm
Poids : 10 à 13 g
Longévité : 5 ans
Nidification : Mars à Juillet ; 1 à 2 nichées ; 6 à 14 œufs.
Couvaison : 13 à 14 jours par la femelle ; envol : 20 à 22 jours.
Emancipation : Quelques jours.

Le saviez-vous ?

Mâles et femelles sont identiques.
Les juvéniles ressemblent aux adultes, mais ont un iris brun, tandis que celui des adultes est rouge. De plus, leur
crête est plus courte et leur calotte est plus brune que celles des adultes

Contributions

  • Dominique Sécher au Pallet

Crédits

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.