Classification :

  • Ordre : Passeriformes
  • Famille : Corvidae – Vigors, 1825
  • Genre : Corvus – Linnaeus, 1758

Espèce :

Corvus corone – Linnaeus, 1758

Comment le reconnaître

  • Taille : 53 cm
  • Oiseau diurne
  • Caractéristiques : L’espèce est entièrement noire, sans différences entre les mâles et les femelles, ni entre les adultes et les juvéniles. Son plumage est brillant. Le bec est trapu et effilé. L’espèce s’hybride parfois avec la Corneille mantelée ; dans ce cas, les parties supérieures et inférieures ont une coloration grise plus ou moins unie et étendue.

Description

Grand oiseau noir de nos campagnes, il vit le plus souvent seul ou en couple. On le voit souvent posé dans les prairies et les champs où il se nourrit de graines.
On le distingue du corbeau freux par son bec noir dont le dessus est recourbé. Mais aussi par son mode de nidification : le Corbeau freux vit en colonies de plusieurs dizaines de nids en haut des peupliers alors que la Corneille noire fait des nids isolés dans les chênes par exemple. Le cri de la Corneille noire est aussi plus rauque (elle roule plus les « R ») que celui du Corbeau freux.

Habitat

La Corneille noire est une espèce commune, présente dans tous les milieux ouverts et semi-ouverts, du niveau de la mer à l’étage alpin.

Elle affectionne les espaces agricoles, quels que soient l’assolement et le mode de gestion. Elle est partout, aussi bien en agriculture intensive qu’extensive, en monoculture comme en polyculture, et de l’openfield aux paysages bocagers. Les surfaces toujours en herbe, naturelles ou non, (prairies de fauche, pâtures, pelouses, steppes) lui sont aussi favorables. Les milieux littoraux (traits de côte, estuaires, grands marais) et les milieux d’altitude (pelouses alpines jusque vers 2 000 m dans les Alpes et même plus de 3 000 m dans les montagnes d’Asie centrale) sont également habités

Alimentation

La Corneille noire peut être qualifiée d’omnivore, mais elle est avant tout prédatrice et nécrophage. Concernant le premier aspect, il n’est qu’à la regarder faire sur le terrain ou analyser ses pelotes de réjection. En effet, à l’instar des rapaces, la corneille recrache par la bouche les restes indigestes des invertébrés et même des petits vertébrés qui composent son régime. On y trouve toutes sortes d’insectes, en particulier des coléoptères dont on retrouve les élytres coriaces, des staphylins, des bousiers, etc. Les lombrics jouent un grand rôle dans son alimentation.

Comportement social

La Corneille noire est une espèce très territoriale en période de reproduction et, comme la densité est souvent élevée, les conflits territoriaux sont fréquents.
En Europe, les corneilles sont sédentaires et occupent leur territoire toute l’année. Connaissant la longévité potentielle de l’espèce qui est d’une 20e d’années, on imagine bien que les jeunes oiseaux doivent avoir du mal à trouver un territoire vacant dans les secteurs favorables. De ce fait, il est fréquent d’observer à la belle saison des groupes d’immatures non investis dans la reproduction et donc non territoriaux se déplaçant, se nourrissant et dormant ensemble.

Vocalisation

Caractéristiques :

Taille : 53 cm
Envergure : 92 à 100 cm
Poids : 450 à 600 g
Longévité : 20 ans
Nidification : Février à Juillet; 1 nichée; 3 à 6 œufs.
Couvaison : 17 à 22 jours par la femelle ; envol : 42 jours.
Emancipation : Une fois indépendants, certains jeunes restent avec leurs parents durant le premier hiver tandis que les autres rejoignent les groupes d’immatures (Oiseau n’ayant plus les caractères du juvénile, mais qui n’est pas encore capable de se reproduire) ou d’inemployés.

Le saviez-vous ?

C’est un oiseau naturellement joueur. Des corneilles ont déjà été observées glissant sur des toits enneigés ou glacés comme un skieur sur une piste de ski. Autre exemple, il est assez fréquent d’observer des corneilles pendues par les pattes la tête en bas à une branche ou un fil, pour le plaisir semble-t-il.

Contributions

  • Dominique Sécher au Pallet

Observations

Crédits

  • Photo d’entête : Image par Alexas_Fotos de Pixabay
  • Comment le reconnaître INPN
  • Caractéristiques (sauf Émancipation), Description (introduction) : Dominique Sécher
  • Description (sauf introduction), Caractéristiques (Émancipation) : oiseaux.net
  • Vocalisation : YouTube

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.