Classification :

  • Ordre : Lépidoptères (Lepidoptera Linnaeus, 1758)
  • Famille : Piérides (Pieridae Swainson, 1820)
  • Genre : Colias Fabricius, 1807

Espèce :

Colias crocea (Geoffroy in Fourcroy, 1785)

Comment le reconnaître

L’adulte :

  • Envergure: de 42 à 54 mm.

  • Le dessus des ailes est jaune orangé avec une grosse tache noire discoïdale et une large bande noire marginale parallèle à la bordure externe.

  • Chez le mâle, cette bande noire est striée de jaune au niveau des nervures. Chez la femelle, elle est parsemée de taches jaunes. Le dessous des ailes antérieures est jaune d’or avec une bande marginale verdâtre. Le dessous des ailes postérieures est verdâtre.

  • Les femelles ont parfois une couleur de fond blanchâtre (forme helice). Chez les femelles de la forme helice, la couleur de fond des ailes est blanc crémeux et non jaune orangé. 

  • L’adulte est simple à reconnaître au vol et au repos. La détermination des femelles de la forme helice demande un examen précis.

  • Les femelles de la forme helice sont proches de celles du Fluoré et du Soufré. Chez ces espèces la bande noire marginale se rétrécit de l’apex vers la base de la bordure externe.

Description

Comportement

C’est une espèce migratrice, autochtone dans le sud de la France où l’on observe 2 à 3 générations par an. Les générations peuvent être considérées comme continues dans le domaine méditerranéen. La chenille hivernante reprend son activité au printemps. Elle se nourrit des feuilles de nombreuses espèces de légumineuses. La chrysalide est suspendue dans la végétation. Les adultes sont très floricoles. Les œufs sont pondus isolément sur le dessus des feuilles de la plante-hôte.

Le Souci se trouve dans la même famille que l’Aurore, le Citron, le Piéride de la moutarde ou même du Soufré qui présente des similitudes de formes et de couleurs.

Le Souci a un vol rapide et se pose toujours ailes fermées.

Le Souci est multivoltin et ses imagos volent d’avril à octobre. Il hiverne sous forme de chenille.

Plantes hôtes

La ponte du souci se déroule dans les prairies fleuries où pousse la luzerne, le trèfle, le lotier corniculé et diverses légumineuses.

Noms vernaculaires

Il ne semble pas y avoir d’autre nom en français que le Souci. 

Œufs

Les œufs sont pondus un par un sur les feuilles des plantes-hôtes. 

Chenille

Les chenilles hivernent, elles atteignent 33 mm et sont de couleur verte pointillées de noir, avec une ligne latérale claire avec des points rouges.

Le saviez-vous ?

Le nom vernaculaire du souci varie évidemment suivant les langues, nous vous conseillons, à titre d’entrainement, le polonais :

En anglais : Clouded Yellow.
En allemand : Postillon, Postillion ou Wander-Gelbling.
En néerlandais : oranje luzernevlinder.
En polonais : Szlaczkoń siarecznik.

Contributions

En vidéo

Crédits

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.