Classification :

  • Ordre : Lépidoptères
  • Famille : Nymphalidae Rafinesque, 1815
  • Genre : Aglais – Dalman, 1816

Espèce :

Aglais io – Linnaeus, 1758

Comment le reconnaître

  • Longueur de l’aile antérieure : 28 mm.

  • Le dessus des ailes du paon du jour est rouge-brun avec une bordure brun fuligineux. Chaque aile possède un gros ocelle chamarré de pourpre, jaune et bleu aux antérieures ; de couleur bleu aux postérieures. Le dessous des ailes est marbré de brun.

  • Le Paon du jour fait partie des quelques espèces françaises de la famille des Nymphalidés que l’on rencontre exclusivement sur les Orties. Ses chenilles sont faciles à repérer dans les massifs d’Ortie, où elles passent une grande partie de leur stade larvaire en groupe.

Description

Comportement

C’est un des rares papillon à vivre plus d’un an pouvant hiverner à l’abri de l’eau dans un grenier, une cavité dans un arbre, un bâtiment abandonné… Un antigel naturel (le glycol) parcourt ses veines et lui permet de résister au gel se cachant derrière un volet, dans un tas de bois, un grenier, une grange abandonnée…. Pendant cette hibernation, il n’est pas rare de le voir ressortir en hiver lors de fort redoux. Il ressortira au printemps pour s’accoupler et donner naissance à une nouvelle génération en Juin. Si la météo le permet, il peut y avoir une deuxième génération dans l’année.

Cycle de vie

  • De l’œuf à la chenille: 14 à 21 jours
  • de la chenille à la chrysalide: de 30 à 45 jours
  • de la chrysalide à l’imago: 15 jours
  • durée de vie du papillon: ~ une année

Œufs

Les œufs sont au nombre de plusieurs centaines. Ils sont de couleur jaune/vert et striés de barres blanches.

Chenille

Taille : 40mm au dernier stade.

La petite chenille éclot de l’œuf en 2 à 3 semaines suivant la température ambiante. Elle ne mesure que 2 à 3 mm à la naissance. Elle est facilement reconnaissable grâce à sa couleur noire et ses poils saillants. On remarquera aussi beaucoup de petits points blancs dès son plus jeune âge. Ils auront tendance à disparaître au fil de sa croissance.
Comme beaucoup, elle a plusieurs stades de développement effectuant une mue à chaque fois. Elle vit à cet état une trentaine de jour suivant les conditions météorologiques puis se transformera en chrysalide.

Plantes hôtes : Orties, et tout particulièrement l’Ortie dioïque.

Chrysalide

Après avoir trouvé un support idéal, la chenille s’y amarre par sa dernière paire de pattes et se laisse pendre la tête en bas. En un peu moins de 2 jours, les organes internes de la chenille vont se métamorphoser en chrysalide. L’enveloppe corporelle va alors se fendre dorsalement et la laisser apparaître. Au contact de l’air, la chrysalide va se durcir et se pigmenter. Une métamorphose tout aussi complexe que la première va alors se dérouler durant environ 2 semaines, les organes de l’insecte adulte se substituant à ceux de la chenille.

Le saviez-vous ?

Nombreux sont ceux qui connaissent le Paon du jour, grâce à ses couleurs très vives et à ses grands « yeux » destinés à impressionner les prédateurs. Presque noir une fois fermé, il est peu visible lorsqu’il passe l’hiver caché dans une grotte ou un tas de bois.

Contributions

En vidéo

Crédits

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.