Classification :

  • Ordre : Passeriformes
  • Famille : Emberizidae – Vigors, 1831
  • Genre : Emberiza – Linnaeus, 1758

Espèce :

Emberiza calandra – Linnaeus, 1758

Comment le reconnaître

  • Taille : 19 cm

  • Oiseau diurne

  • Caractéristiques : le Bruant proyer est le plus grand des bruants de nos régions. Il a un plumage assez terne, brun sur le dos et les ailes avec des stries noires et gris blanchâtre sur le poitrail et le ventre également striés de sombre.

Description

Le Bruant proyer a un plumage terne, majoritairement gris-brun. L’adulte a les parties supérieures brun-gris à brun-beige. Celles-ci portent des stries noirâtres, très marquées sur le manteau et le dos et presque absentes sur le croupion plus gris. Les parties inférieures sont blanches teintées de roussâtre. Elles sont finement et densément striées de brun châtain sur la poitrine et les flancs. Le bec jaune paille est volumineux et présente de fortes indentations très visibles lorsque le mâle chante.

Habitat

Le Bruant proyer recherche les grands espaces herbacés, surtout naturels mais aussi exploités par l’Homme, steppes herbeuses, landes, particulièrement militaires, coteaux herbeux, parties enherbées des plateaux, prairies extensives, grandes pâtures, parcelles de céréales et leurs marges incultes,… Il accepte et même apprécie un taux faible de ligneux. Par contre les forêts et même les petits bois le font fuir.

Alimentation

Le régime du Bruant proyer est mixte, granivore et insectivore à la fois. Il est composé de nombreuses graines, céréales et autres, que son bec puissant peut décortiquer sans  problème, mais il se nourrit aussi beaucoup d’insectes, araignées, petits mollusques terrestres. Les jeunes en sont nourris presque exclusivement.

Nidification

Le Bruant proyer niche dans les paysages ouverts secs ou humides. Il évite les zones de bocage trop dense.

Le Pallet a la chance d’être parmi les 25 communes de Loire-Atlantique où cette espèce a été signalée nicheuse en 2022, sachant que la densité est d’un couple pour 3 à 100 hectares environ.

Sédentaire, le Bruant proyer s’installe au mois de mars pour chanter. C’est un oiseau de prairie, il construit donc son nid bien caché dans l’herbe. Les premières pontes ont lieu début mai et la majorité des jeunes s’envolent entre la mi-juin et début juillet.

Comportement social

Le Bruant proyer est territorial pour la reproduction, mais devient grégaire et sociable ensuite et pour toute la période hivernale.

Menaces

Le Bruant proyer est classé “Préoccupation mineure” (LC) dans la Liste Rouge des oiseaux nicheurs de France Métropolitaine.

Comme tous les oiseaux prairiaux, le Bruant proyer est menacé par les fauchages précoces.

Vocalisation

Caractéristiques :

Taille : 17 à 19 cm
Envergure : 26 à 32 cm
Poids : 38 à 55 g
Longévité : 10 ans
Nidification : Mai à Août ; 1 nichée ; 4 à 6 œufs.
Couvaison : 12 à 14 jours par la femelle; envol : 9 à 12 jours.
Emancipation : quelques jours.

Le saviez-vous ?

Le Bruant proyer possède un plumage cryptique qui lui permet  de passez totalement inaperçu lorsqu’il se nourrit au sol, même lorsqu’il est en grandes bandes sur les sols nus.

Le Bruant proyer est polygyne, certains mâles peuvent défendre 2 nids.

Contributions

  • Dominique Sécher au Pallet

Observations

Statistiques reposant sur les observations de Dominique Sécher au Pallet.


Le graphique ci-contre montre le nombre d’observations du Bruant proyer réalisées par mois sur la commune du Pallet entre 2014 et 2022. On voit que cette espèce y est plutôt rare et n’a été rencontré qu’au printemps pendant la saison de reproduction.

Le second graphique montre l’évolution du nombre d’observations du Bruant proyer sur la commune du Pallet depuis 2014.  Depuis qu’il a été découvert en 2020 dans le nord-est de la commune, il semble y nicher tous les ans.

Crédits

  • Photo d’entête, Comment le reconnaître : Dominique Sécher et Marie-Renée Maillard
  • Vocalisation : YouTube
  • Caractéristiques, description, habitat et alimentation : Oiseaux.net
  • Nidification et Menaces : Atlas des oiseaux nicheurs des Pays de la Loire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.