Classification :

  • Ordre : Passeriformes
  • Famille : Emberizidae – Vigors, 1831
  • Genre : Emberiza – Linnaeus, 1758

Espèce :

Emberiza calandra – Linnaeus, 1758

Comment le reconnaître

  • Taille : 19 cm

  • Oiseau diurne

  • Caractéristiques : Le Bruant zizi est un beau passereau au plumage plutôt roux sur le dessus et la poitrine et jaune avec des tâches rousses sur le ventre. Sa tête est rayée noire et jaune, celui de la femelle étant plus terne que celle du mâle.

Description

Le Bruant zizi ressemble au Bruant jaune. La confusion peut venir surtout des femelles et des jeunes.
La mâle nuptial se distingue aisément de dos à ses parties supérieures très châtain et à l’absence de roux vif au croupion qui est gris olive. De face, le dessin de la tête est très contrasté avec une succession de bandes noires et de bandes jaunes.

Habitat

Le Bruant zizi recherche les milieux agricoles traditionnels, variés comme les parcelles agricoles avec marges incultes, les jardins, les vignobles, et les prairies. Il recherche quelques arbres mais en nombre pas trop élevé (grands arbres isolés, haies, vergers) ou éventuellement en lisière de bois.

Le Bruant zizi est un hôte commun de notre commune et n’hésite pas à se rapprocher des maisons en périphérie du bourg ou des villages.

Alimentation

Le Bruant zizi est essentiellement granivore, se nourrissant de graines de poacées (anciennement appelées les graminées) et donc de céréales.
Les petits sont nourris d’insectes pour leur apport en protéines.

Le Bruant zizi ne visite pas les nichoirs, mais il peut lui arriver de venir parmi les pinsons sous les mangeoires pour collecter quelques graines laissées par les mésanges.

Nidification

Le Bruant zizi niche dans les paysages bocagers. il recherche les zones ensoleillées semi-ouvertes ou faiblement arborées. La présence d’un important linéaire de cours d’eau, associé à des coteaux boisés et des vignes, fournit à l’espèce un habitat favorable. On comprend dès lors que notre commune est bien placée pour l’accueillir.

Les premiers chants se font entendre très tôt, dès la fin février. Les femelles construisent leur nid début avril dans la végétation basse et touffue. Les nourrissages ont lieu en mai et les envols au mois de juin. Une seconde nichée est fréquente et démarre avant l’émancipation de la première.

Comportement social

Le Bruant zizi est un oiseau sédentaire. Il est territorial pour la reproduction, mais l’hiver, il se mêle fréquemment aux autres fringilles comme les pinsons pour rechercher la nourriture.

Menaces

Le Bruant zizi est classé “Préoccupation mineure” (LC) dans la Liste Rouge des oiseaux nicheurs de France Métropolitaine.

Le maintien d’une mosaïque bocagère composée d’un maillage de haies, de boisements et de zones ouvertes d’alimentation ainsi que la diminution, voire l’abandon de l’utilisation des pesticides constituent les principales mesures de conservation.

Vocalisation

Caractéristiques :

Taille : 15 à 16 cm
Envergure : 22 à 25 cm
Poids : 24 à 27 g
Longévité : 2 à 3 ans
Nidification : Mars à Août ; 2 à 3 nichées ; 3 à 4 œufs.
Couvaison : 11 à 13 jours par la femelle; envol : 14 jours.
Emancipation : quelques jours.

Le saviez-vous ?

Le Bruant zizi doit son nom à son chant composé d’une suite de “ziii…” qu’on pourrait qualifier de trille lente mais de rythme constant. Seule la tonalité peut varier d’un individu à l’autre.

Contributions

  • Dominique Sécher au Pallet

Observations

Statistiques reposant sur les observations de Dominique Sécher au Pallet.

 

Le graphique ci-contre montre le nombre d’observations du Bruant zizi réalisées par mois sur la commune du Pallet entre 2014 et 2022. On voit que cette espèce y est fréquente toute l’année.

Le second graphique montre l’évolution du nombre d’observations du Bruant proyer sur la commune du Pallet depuis 2014.

Crédits

  • Photo d’entête, Comment le reconnaître : Dominique Sécher et Marie-Renée Maillard
  • Vocalisation : YouTube
  • Caractéristiques, description, habitat et alimentation : Oiseaux.net
  • Nidification et Menaces : Atlas des oiseaux nicheurs des Pays de la Loire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.